Yahvé Nissi : L’Éternel ma bannière, L’Éternel mon Miracle

Yahvé Nissi :  L’Éternel ma bannière, L’Éternel mon Miracle

Yahvé Nissi

L’Éternel ma bannière, L’Éternel mon Miracle

Occurrence(s) dans la Bible:
Dans l’Ancien Testament Yahvé-Nissi est utilisé qu’une seule fois dans Exode 17:15

Variante(s) orthographique(s): Yahvé Nisi; Yahwehnissi

Septante(Bible hébraïque en grecque):
kurios kataphugê mou – l’Éternel est mon refuge

Signification :
Yahvé est traduit par «L’Existant» ou «L’Éternel». Le sens principal de Yahvé est dérivé du mot hébreu Havah qui signifie «être» ou «exister». Il peut être également traduit par «devenir» ou plus précisément « se faire connaître » – ce qui désigne un Dieu qui se révèle sans cesse. le mot Nes (nês), à partir duquel Nissi dérive, signifie «bannière» en hébreu. Dans Exode 17:15 , Moïse, tout en reconnaissant que l’Éternel était la bannière d’Israël en vertu de laquelle ils ont battu les Amalécites, construit un autel nommé Yahvé-Nissi (l’Éternel notre bannière). Nes est parfois traduit comme une perche avec un insigne marqué dessus. Dans une bataille de nations opposées, chacune des nations dirigerait son propre drapeau sur un poteau à sa propre ligne de front. Ceci devait donner à leurs soldats un sentiment d’espoir et un point de repère. C’est ce que Dieu est pour nous: une bannière d’encouragement pour nous donner un espoir et un point de repère.

Autre(s) référence(s) Biblique(s) :
Exode 17:15

Related posts