Sexe Oral et Sodomie : Que dit la Bible?

Couple intimite sexuelleBeaucoup de gens se sont connectés à ce blog pour avoir des ressources sur la sexualité et les pratiques sexuelles dans le mariage et je reçois également des questions par courriel sur le sujet. La vidéo du Pasteur O. Derain sur ce que la Bible dit au sujet du sexe oral et de la sodomie a suscité pas mal de commentaires.

Je crois ces commentaires reflètent le fait beaucoup de chrétiens considèrent la sexualité comme quelque chose de « sale ». Ils associent sexualité et impureté. Beaucoup éprouvent une certaine honte à parler de la sexualité. Un certain nombre de commentaires que j’ai pu lire reflètent en tout cas la rigidité et crispation de beaucoup sur le sujet de la sexualité.

La sexualité est un sujet qui est parfois tabou. Et pourtant, Dieu a créé la sexualité et c’est quelque chose de beau, de bon et de très utile dans le cadre du mariage entre un homme et une femme. La Bible nous montre clairement que l’impudicité, les relations sexuelles en dehors du mariage ne font pas partie de la culture du Royaume de Dieu (Éphésiens 5 :3). Pour ce qui concerne la pratique de la sodomie, la Bible est très claire.

Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination. (Lévitique 18:22)

Les hommes de Sodome (d’où vient le mot sodomie) vivaient dans une débauche extrême et faisaient tout ce qui déplaisait à Dieu. Nous savons quelle a été leur fin. Enfin, les relations sexuelles à plusieurs ne sont pas approuvées par Dieu. Par contre, chacun doit pouvoir jouir de l’intimité avec son mari ou sa femme selon la liberté qu’ils ont dans leur conscience par rapport à ce sujet.

Toutefois, pour éviter l’impudicité, que chacun ait sa femme, et que chaque femme ait son mari. (1 Corinthiens 7 :2)

D’autre part, la nature nous enseigne que le corps humain n’a été fait pour accommoder le sexe anal. Le tissu vaginal est possède des lubrifiants naturels qui facilitent l’acte sexuel. L’anus, par contre, est un orifice de sortie. Il n’est pas fait pour les pratiques sexuelles. Les tissus rectaux sont plus délicats et donc plus vulnérables à la déchirure et à l’abrasion que le tissu vaginal. Les traumatismes répétés, le frottement et l’étirement ont pour conséquences de faire perdre à ce sphincter de son tonus et sa capacité à maintenir une bonne étanchéité. Par conséquent, le sexe anal conduit à la fuite de matières fécales qui peut facilement devenir chronique. Il y a aussi de graves risques médicaux associés avec le sexe anal, y compris un risque très élevé d’infections bactériennes et virales du vagin, du pénis, du rectum et de l’anus. Ce n’est donc pas une pratique sans conséquences.

Il n’y a aucune autre instruction précise dans la Bible pour ce qui concerne les autres pratiques. La Bible ne dit rien au sujet des positions. La Bible ne nous renseigne pas non plus sur le lieu dans lequel doit se passer l’acte conjugal. Elle ne dit pas que les relations intimes doivent toujours se passer dans la chambre conjugale ! En effet, cela peut se faire n’importe où, à condition de respecter une certaine intimité (éviter d’exposer les enfants inutilement).

Pour ce qui concerne le sexe oral, il n’y a aucun verset biblique à ma connaissance qui en parle spécifiquement (comme on le voit pour la sodomie, qui est clairement condamnée dans la Bible). La Bible nous donne un principe simple : Tout ce qui n’est pas le fruit d’une conviction est péché. (Romains 14:23) Chacun doit donc écouter ce que Le Seigneur met dans son cœur ; et le mari comme la femme doivent respecter les convictions de l’un de l’autre. Il arrive souvent, dans beaucoup de couples, qu’il y ait un déphasage entre les deux conjoints : un est très convaincu, très à l’aise avec une pratique sexuelle et l’autre l’est moins. Si cela est votre cas, donnez à votre conjoint le temps de progresser dans ses convictions s’il/elle n’est pas prêt(e) à faire quelque chose pour laquelle vous êtes déjà convaincu(e).

Related posts